Un événement a eu lieu la semaine dernière à Kartiack, village situé en Basse-Casamance, dans l’arrondissement de Tendouck, département de Bignona, avec la découverte en plein jour d’un cochon de terre, appelé Oryctérope. Les villageois, pris de panique, l’ont battus à mort.

Et pourtant, cet animal qui a la particularité de quitter sa tanière chaque nuit pour se lancer à la chasse aux fourmis et termites,  joue un rôle structurant majeur en écologie. En effet, les galeries et les cavités qu’il creuse servent de refuge à une multitude d’espèces de mammifères, d’oiseaux et de reptiles africains.

L’oryctérope n’est actuellement pas considéré comme une espèce menacée, mais sa population ne cesse de diminuer. Il est également chassé pour sa viande, sa peau, ses griffes et ses dents qui sont utilisées comme porte-bonheur ; le nez et les griffes sont censés posséder un grand pouvoir

Il est, pour le moment, inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l’IUCN.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *